≡ 

 Blog >  Changement climatique >

@ La Terre : une planète d’énergies

Le climat de notre planète est déterminé principalement par des conditions astronomiques et géologiques qui, àl’échelle d’un siècle de vie humaine sont stables :
- puissance du rayonnement solaire
- inclinaison de l’axe de rotation
- distribution des continent et des océans

La planète reçoit de l’énergie depuis le soleil sous forme de rayonnement : cette énergie est en partie réfléchie vers l’espace et en partie absorbée. Le rayonnement absorbé réchauffe nos mers, nos continents, notre atmosphère et est aussi en partie stocké dans les molécules organiques synthétisées par les végétaux (photosynthèse) et le phytoplancton (l’ensemble des organismes végétaux vivant en suspension dans l’eau).

Pour en savoir plus :
- sur le rayonnement solairehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Rayonnement_solaire
- sur le phytoplanctonhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Phytoplancton
- sur la photosynthèsehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Photosynthèse

La planète reçoit aussi d’autres formes d’énergie :
- l’énergie gravitationnelle du soleil et de la lune, responsable des marées
- l’énergie issue de la désintégration de tous les éléments radioactifs présents dans notre planète, responsable du volcanisme et de la dérive des continents
- l’énergie dégagé par l’utilisation par l’homme des combustibles fossiles (dont les combustibles nucléaires).
Pour en savoir plus :
- sur l’énergie gravitationnelle des maréeshttps://fr.wikipedia.org/wiki/énergie_marémotrice
- sur la chaleur interne de la Terrehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Structure_interne_de_la_Terre
- sur les combustibles fossileshttps://fr.wikipedia.org/wiki/Combustible_fossile

Je fais remarquer l’absence de toutes les énergies "renouvelables" qui par définition exploitent des énergies naturellement présentes sur la planète, énergies qui, de toute façon, se transforment en chaleur.
Par exemple, le vent, généré par une différence de température entre deux masses d’air, transporte une énergie cinétique déterminée par la masse d’air en mouvement et sa vitesse : en ralentissant et en s’arrêtant, cette masse d’air transmet son énergie cinétique àson environnement sous forme de chaleur. Le fait d’intercepter une partie de cette énergie par une éolienne ne change rien au bilan énergétique global : l’énergie produite par l’éolienne, convertie en électricité, transportée et utilisée par une machine électrique se transforme àla fin ... en chaleur (les pertes de conversion et de transport aussi) ! Ce raisonnement s’applique évidemment àtoutes les formes d’énergie renouvelable qui sont, outre l’éolienne, l’hydraulique, la géothermie, le mouvement des marées, le solaire thermique et le solaire photovoltaïque (j’en oublie ?).

La terre perd de l’énergie par rayonnement de la chaleur vers l’espace depuis la surface des océans et des continents, àtravers l’atmosphère. Mais l’atmosphère n’est pas totalement "transparente" aux rayonnements : elle bloque une partie du rayonnement émis par la planète. C’est ce qu’on appelle (improprement) "effet de serre" qui est responsable de la température moyenne d’environ +15°C au niveau du sol.
Pour en savoir plus sur l’atmosphèrehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Atmosphère_terrestre

C’est l’équilibre entre ces flux d’énergie qui détermine le climat que nous ressentons : lorsque cet équilibre se modifie nous percevons un changement climatique (des modifications dans les températures saisonnières, dans les précipitations, dans les événement extrêmes).

On va essayer de comprendre pourquoi le climat est en train de changer. : pour cela, il faut d’abord rappeler le lois physiques indiscutables qui interviennent dans la régulation du climat terrestre.


Version imprimable de cet article Version imprimable


SPIP | | Plan du site | Réalisation : FAT78 (F. Filippini)