≡ 

 Blog >  Changement climatique >

@ Des bases solides

- Rayonnement solaire
Le soleil est une étoile, un astre chaud àcause des réactions nucléaires qui se déroulent en son cÅ“ur : il envoie son énergie vers l’espace sous forme de particules (vent solaire) et de rayonnement. Les particules transportées par le vent solaire sont (heureusement) déviées par le champ magnétique terrestre (ce qui engendre les aurores boréales) ; par contre, le rayonnement solaire est totalement reçu par la planète àtravers son atmosphère.
Le diagramme ci-dessous explique ce que la terre reçoit :

(pour en savoir plus voir "Rayonnement solaire" sur Wikipedia)
Ce diagramme montre la puissance du rayonnement solaire en fonction de la longueur d’onde de la lumière reçue :
— en jaune "au sommet de l’atmosphère", c’est le diagramme de la lumière émise par le soleil, composée de lumière ultraviolette (entre 200nm et 400nm environ), de lumière visible (entre 400nm et 700nm environ) et de lumière infrarouge (au delàde 700nm environ)
— la courbe qui épouse presque parfaitement la surface jaune est l’image de l’émission théorique d’un objet (corps noir) chaud à5250°C (en dégrées Kelvin, 5500°K environ)
— en rouge "au niveau de la mer", c’est le diagramme de la lumière qui arrive jusqu’au niveau de la mer, donc filtrée par l’atmosphère. On y voit que :
1) une grande partie du rayonnement ultraviolet et absorbé par l’atmosphère essentiellement par les molécules d’ozone de la stratosphère,
2) environ 1/4 du rayonnement visible est uniformément absorbé par l’atmosphère
3) une grande partie du rayonnement infrarouge est absorbé par l’atmosphère essentiellement par les molécules d’oxygène, de vapeur d’eau et de CO2 naturellement présentes dans la partie basse de l’atmosphère, la troposphère.
La partie de lumière qui n’arrive pas au sol, est donc absorbée directement par l’atmosphère et se transforme en chaleur.

Ce diagramme montre aussi que, en calculant les surfaces des courbes entre 400nm et 700nm pour le visible et entre 700nm et 2700nm pour l’infrarouge, la planète reçoit du soleil pratiquement autant de puissance en lumière visible qu’en lumière infrarouge.

- Relation longueur d’onde / température

- Absorption de l’atmosphère

Version imprimable de cet article Version imprimable


SPIP | | Plan du site | Réalisation : FAT78 (F. Filippini)