≡ 

 Blog >  @ Changement climatique >

@ Le coupable idéal

Essayons de comprendre pourquoi l’atmosphère est opaque au rayonnement infrarouge terrestre.
Regardons attentivement l’illustration ci-dessous extraite de l’article "Effet de serre" sur Wikipedia

On y retrouve les concepts de base évalués dans le chapitre précédent ("Des bases solides"), à savoir :
- le graphique des rayonnements traversant l’atmosphère où
— environ 25% du rayonnement lumineux solaire est absorbé par l’atmosphère (70% à 75% transmis)
— environ 75% du rayonnement thermique terrestre est absorbé par l’atmosphère (15% à 35% transmis)
- la composition détaillée des bandes d’absorption de l’atmosphère, provoquée par la présence de ses principaux composants
— la vapeur d’eau, présente en moyenne à environ 25%, avec ses nombreuses bandes d’absorption totale (=100%) sur toute la plage de l’infrarouge,
— le CO2, présent à environ 0,04%, avec ses trois principales bandes d’absorption totale (=100%) dont la plus importante entre 12µm et 20µm,
— les molécules d’oxygène O2 et O3 qui absorbent totalement les rayonnements ultraviolets
— le méthane (CH4) et les oxydes d’azote (NOx) qui présentent quelques bandes d’absorption partielle (<100%) dans l’infrarouge.
— la "dispersion de Rayleigh", phénomène quantique responsable de la couleur bleu du ciel (pour en savoir plus, voir l’article correspondant sur Wikipedia)
Le rayonnement infrarouge terrestre est donc en grande partie bloqué (absorbé) par les molécules de vapeur d’eau et de CO2 de l’atmosphère : ces blocages sont à 100% et ils ne dépendent pas de la variation de la concentration de ces éléments.
Résumons : environ 75% du rayonnement thermique terrestre a toujours été absorbé par la présence de la vapeur d’eau et du gaz carbonique dans la composition de l’atmosphère.
L’évolution récente du taux de CO2 de 0,02% à 0,04% ne change rien à l’absorption atmosphérique du rayonnement infrarouge terrestre : il faut trouver d’autres causes responsables du réchauffement climatique.


Version imprimable de cet article Version imprimable


SPIP | | Plan du site | Réalisation : FAT78 (F. Filippini)