≡ 

 Bon sens >

Un gâchis mondial

Le doute m’est venu ... depuis la plage de Honfleur où je voyais sur la rive d’en face une très grande flamme bruler à longueur de journée !

JPEG - 5.7 ko
PDF - 387.6 ko

Un article paru dans lemonde.fr de ce jour est venu réveiller ce doute :

PDF - 548.1 ko

Du doute à la curiosité il n’y a qu’un pas facile à franchir grâce à wikipedia :

PDF - 187.8 ko

Une étude récente ("The Monetary Cost of the Non-Use of Renewable Energies", en anglais, téléchargeable ci-contre) traduit ce problème en chiffres : effrayant, n’est-ce pas ?

On découvre donc ce que tous devraient savoir : entre 10 à 30 pour-cent de l’extraction MONDIALE de gaz est brulée et/ou envoyée dans les airs tout bonnement parce que il n’est pas économiquement rentable de l’exploiter !

C’est un gaspillage colossal d’énergie (dont ou aurait pu faire meilleur usage à partir du moment qu’on l’a sortie de terre : dans le cas de cette raffinerie près de Le Havre, on aurait pu utiliser ce torchage pour produire de l’eau chaude et du chauffage urbain pour les habitants de la ville) doublé d’un pied-de-nez à l’encontre de tous les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Il s’agit de volumes de gaz (en milliers de millions de mètres cubes) qui n’ont pas de sens pour nous : essayez déjà d’imaginer ce que c’est un million de mètres cubes ... c’est un cube avec une base de 100m par 100m et haut de 100m ... pour le visualiser, imaginez un stade de football haut de 100m ... trois "stades de Frances" empilés ! L’unité de mesure utilisée dans l’article de wikipedia est le Gm3 ... un Giga-mètre-cube est égal à mille millions de mètres cubes (un cube avec une base de 1km par 1km et haut de 1km) ... pour visualiser ce que c’est un Gm3, imaginez donc mille "trois-stades-de-Frances-empilés" cote à cote ... pas facile à se représenter ! Et le gaspillage mondial annuel se chiffre en centaines de Gm3 ... inimaginable et insensé !

Insensé, c’est le mot juste ... dénoué de sens ... de bon sens ...

Le bon sens des compagnies gazières et pétrolières est d’exploiter ce qui est économiquement rentable : sans aucune autre contrainte, pourquoi se priveraient-elles de rejeter leurs surplus de gaz ? Nous, si on n’avait pas des amendes et des procès, pourquoi on ne jetterait pas nos déchets dans les rues, dans les champs, dans les rivières, dans la mer ? Cela nous coute bien cher, en taxes, de respecter les réglementations environnementales : et nous n’avons pas le choix ... amendes et procès attendent les contrevenants ! Mieux, dans plusieurs domaines, nous payons d’avance le prix de nos gâchis énergétiques sous forme de éco-taxes, bonus-malus écologiques, etc. ...

Le bon sens voudrait que le lois qui s’appliquent au consommateurs d’énergie soient de mise pour les producteurs : cela ne se fait pas au nom de la sacro-sainte économie ... c’est dit dans les articles ci-dessus ... il n’y a aucun obstacle technique, la seule raison de ce gâchis est que le cout de traitement de ces gaz résiduels est plus important que leur valeur !

J’entends déjà les protestations se lever ... si, au nom de la réduction des rejets atmosphériques, des réglementations internationales obligeaient à traiter ces gaz, les prix des produits des industries gazières et pétrolières augmenterait : et alors ? Cela ne serait que juste équilibre de renchérir tout ce qui exploite les ressources fossiles épuisables, ça remettrait du poids sur la balance des énergies renouvelables qu’on targue de ne pas êtres compétitives ... ça revaloriserait les productions agricoles et industrielles locales écrasées par le flot des produits qui font, pour pas cher, trois fois le tour du monde afin d’être conçus, produits et distribués au moindre coût.

Un peu de bon sens, messieurs les décideurs de tous les pays !

[Mise à jour du 2/08/2013] Lamentable ...
[Mise à jour du 13/09/2013] C.Q.F.D. ...
[Mise à jour du 17/08/2018] C.Q.F.D. ...
Triste spectacle en proche banlieue lyonnaise !

Version imprimable de cet article Version imprimable


SPIP | | Plan du site | Réalisation : FAT78 (F. Filippini)