≡ 

 Reportages >  Chemin de Compostelle >  @2018 : Reliegos → O Cebreiro >

28 octobre : Villafranca del Bierzo → O Cebreiro

La voix du pèlerin

Le ciel nous est tombé sur la tête ! Déjà en sortant des Laudes dans la chapelle des Sœurs Conceptionnistes Fransiscaines, nous voyons les collines entourant Villafranca del Bierzo saupoudrées … mais en montant vers O Cebreiro avec le car suivi de la voiture de ravitaillement, la poudre blanche est devenue couverture sur la route puis manteau sur les arbres et les maisons…
Plus moyen de continuer, routes et autoroute sont coupées par cette météo d’exception ! Notre auberge de destination à Fonfria est isolée par la neige…personne n’arrive, personne ne part ! Donc, sage décision, demi-tour, on redescend, tous sains et saufs grâce au professionnalisme et à la prudence de Fabrice notre chauffeur.
La journée s’est poursuivie par le pique-nique à Villafranca, la messe dominicale dans la chapelle des sœurs, puis route vers Leon avec arrêt pour la Lectio Divina à San Miguel del Camino.
Le passage mythique par le col du Cebreiro est remis à l’année prochaine.
Fulvio


(Cliquer sur le diaporama pour afficher les photos en plein écran)
Laudes chez les Sœurs Conceptionnistes Fransiscaines
Bloqués par le neige ...

Lectio 6 - LA MISSION CONFIEE

2ème Épitre de Pierre 1,12-18

12 Voilà pourquoi j’aurai à coeur de vous rappeler constamment ces choses, bien que vous les connaissiez et que vous soyez affermis dans la vérité présente. 13 Je crois de mon devoir, aussi longtemps que je suis dans cette tente, de vous tenir en éveil par mes avertissements ; 14 car je sais que je la quitterai bientôt, ainsi que Notre Seigneur Jésus-Christ me l’a fait connaître. 15 Je veux aussi faire en sorte que vous puissiez toujours, après mon départ, vous remettre ces choses en mémoire. 16 Ce n’est pas, en effet, sur la foi de fables ingénieusement imaginées que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ, mais en témoins oculaires de sa majesté. 17 En effet, il reçut honneur et gloire de Dieu le Père, lorsque de la gloire magnifique une voix se fit entendre qui disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis toutes mes complaisances." 18 - Et nous, nous entendîmes cette voix venue du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la montagne sainte.

« Le moment de déposer ma tente » (v. 14- 15)

Le Christ a confié à Pierre la responsabilité de construire son Eglise. Témoin de la Transfiguration avec Jacques et Jean, Pierre avait alors obéi à Jésus qui leur avait demandé le silence. Mais depuis la Pentecôte où il a reçu l’Esprit Saint en plénitude, Pierre n’a cessé de clamer au monde « Le Christ est ressuscité ! ». Avant de mourir, « de déposer sa tente », Pierre écrit de pressantes exhortations aux nouveaux chrétiens, afin que la vérité de Dieu soit maintenue avec fermeté et transmise de génération en génération. Pierre ne nomme aucun successeur mais confie aux croyants la Parole Ecrite qui suffit à leur Foi.

Méditation pendant la marche

Comment assurer la continuité de la mémoire des croyants entre le temps de Jésus et le temps de notre Eglise actuelle ? Quels moyens mettre en œuvre pour continuer la mission que Pierre nous a léguée ? Quelle place je donne à L’Esprit Saint pour m’aider à être créatif au service de mon Eglise et incarner l’enseignement du Christ là où je suis ?


Version imprimable de cet article Version imprimable


SPIP | | Plan du site | Réalisation : FAT78 (F. Filippini)